Digitalis lutea L.

Digitalis lutea L.

Un peu moins toxique que la digitale pourpre.
PLEIN ECRAN

Digitalis purpurea L.

Digitalis purpurea L.

La digitaline ralentit les mouvements cardiaques; La dose maximale admissible se situe à 1 g. 5 g de feuilles sèches ou 40 g de feuilles fraîches tuent un homme adulte.Les feuilles supérieures sont les plus toxiques.
PLEIN ECRAN

Helleborus viridis L.

Helleborus viridis L.

Contient des hétérosides cardiotoxiques puissants, causant bradycardie, diarrhée sanglante, convulsions mortelles. Elles servaient autrefois à empoisonner des flêches
PLEIN ECRAN

Aquilegia vulgaris L.

Aquilegia vulgaris L.

les graines contiennent des alcaloïdes proches de ceux de l'aconit; la consommation de 20g de plante fraiche entrainerait convulsions,ralentissement du cœur et problèmes respiratoires;des décès d'enfants par ingestion de graines sont signalés . Mode of action and toxicology of plant toxins and poisonous plants Mink M
PLEIN ECRAN

Aconitum lycoctonum L. subsp. vulparia (Rchb.) Nyman

Aconitum lycoctonum L. subsp. vulparia (Rchb.) Nyman

Presque aussi toxique que aconit napel dont 2 à 4 grammes de racine entrainent la mort; pas d'antidote connu
PLEIN ECRAN

Anemone nemorosa L.

Anemone nemorosa L.

Cette espèce contient les mêmes toxines que toutes les autres Anémones, dont la protoanémonine, qui est une substance vésicante et qui provoque de violentes contractions musculaires, des coliques sanglantes, des troubles respiratoires et cardiaques et de l’hématurie. Comme beaucoup de plantes de la famille des renonculacées, celle-ci devient à peu près inoffensive une fois desséchée, la protoanémomine étant dénaturée lors du séchage.
PLEIN ECRAN

Hepatica nobilis Schreb.

Hepatica nobilis Schreb.

Cette espèce était une plante emblématique de la théorie des signatures du médecin bâlois du Moyen Âge, Paracelse, qui attribuait à la forme des plantes des propriétés médicinales.Ici le foie (les lobes des feuilles).L'ingestion de feuilles fraiches provoque maux d'estomac, vomissements, irritation des muqueuses, à cause de la protoanemonine, moins toxique que les autres renonculacées.
PLEIN ECRAN

Veratrum album L.

Veratrum album L.

Utilisé pour empoisonner les flêches,contient un alcaloïde stéroïdique : la jervine ; provoque une irritation des muqueuses, des vomissements,une hypersudation,de l'hypotension,une dépression respiratoire,des allucinations.L'ingestion de 1 ou 2 g de la racine peut être mortelle chez l'homme.
PLEIN ECRAN

Meconopsis cambrica (L.) Vig.

Meconopsis cambrica (L.) Vig.

Contient plusieurs alcaloïdes dont la mécambrine; la mécambrine provoque chez les animaux une augmentation de la tension artérielle,du rythme respiratoire et cardiaque, Les avis divergent sur la tocicité pour l'homme. La dose mortelle chez les souris est 4.1mg/kg.
PLEIN ECRAN

Prunus mahaleb L.

Prunus mahaleb L.

L'ingestion d'une dizaine d'amandes provenant du noyau du fruit entraine la mort chez l'homme
PLEIN ECRAN

Laburnum anagyroides Medik.

Laburnum anagyroides Medik.

Contiennent, dans les graines, de la cytisine ou des alcaloïdes semblables à toxicité nerveuse entraînant d'abord des symptômes d'ordre digestif (sensation de brûlure et vomissements) et, aux doses plus fortes, l'excitation puis la paralysie respiratoire.
PLEIN ECRAN

Daphne cneorum L.

Daphne cneorum L.

Contient des hétérosides (dérivés coumariniques). Daphnétol, ombelliférone, mézérine.L'écorce et les racines sont vésicantes (cloques sur la peau). Les fruits sont abortifs.Autres symptomes: Hématurie, céphalée, dépression cardiaque. D. Mezereum est considéré comme le plus dangereux (10 à 12 fruits = dose MORTELLE).
PLEIN ECRAN

Daphne laureola L.

Daphne laureola L.

Contient des hétérosides (dérivés coumariniques). Daphnétol, ombelliférone, mézérine.L'écorce et les racines sont vésicantes (cloques sur la peau). Les fruits sont abortifs.Autres symptomes: Hématurie, céphalée, dépression cardiaque. D. Mezereum est considéré comme le plus dangereux (10 à 12 fruits = dose MORTELLE).
PLEIN ECRAN

Lonicera xylosteum L.

Lonicera xylosteum L.

Ont la réputation de provoquer vomissements, diarrhée, secousses musculaires, tachycardie suivie d'arythmie. Certains doutent de la toxicité
PLEIN ECRAN